Transférer un savoir-faire nécessite une préparation et représente un enjeu à la fois pour l'entreprise et le salarié : des techniques et des outils qui méritent d'être connus, car ils ne sont pas innés ou naturels ; ils aident le salarié à identifier précisément ce qu'il doit transmettre dans son savoir-faire : prendre du recul sur sa pratique, imaginer des modes de transmission, recourir à la pédagogie et rendre attractif le contenu de son métier, auprès de la personne à former. Préalablement, à toute inscription l'organisme de formation livrera un diagnostic « sur-mesure » identifiant le savoir-faire à transmettre au cours de la formation.

Objectif

Comprendre les enjeux d'une démarche de transmission de savoir-faire stratégique pour l'entreprise, sur un périmètre de transfert de savoir-faire en poste.
S'appuyer sur des outils de transmission proposés grâce à une formation-action qui sera adaptée aux besoins du salarié.
Le salarié pourra ensuite appliquer sur d'autres savoir-faire ce qu'il a appris en formation à l'aide d'une boite à outils, compte tenu de la proximité de son poste avec d'autres savoir-faire.

Conditions de réussite

Etant donné qu'il explique comment transmettre son savoir-faire, il est important que le salarié sache lire et écrire (écriture du plan de transmission). Si ce n'est pas le cas, il est souhaitable qu'il ait un appui ou une personne pour l'accompagner pour son compte. Le transférant peut être aidé par une autre personne dans l'entreprise, en binôme, pour la mise en forme par écrit. Le salarié est un réfèrent est conseillé que le salarié ait un projet concret et réel de transmission : l'entreprise doit avoir identifié une personne à qui il doit faire la passation de son savoir-faire dans l'entreprise (personne déjà en poste ou à recruter).

Articulation de la formation

Formation/action :

  • Le stagiaire testera la transmission en entreprise.
  • Parcours de formation étalé sur 2 à 3 mois ; 2 temps d'intersession pour permettre au stagiaire de travailler la transmission de son savoir-faire : mettre en forme du comment il doit transmettre
  • En intra et en inter, avec une journée collective de suivi fait par le formateur

Durée totale = 6 jours

Moyens matériels

Afin d'atteindre son objectif de transmission, il est souhaitable que l'entreprise prévoit : des lieux et des moments de travail hors des objectifs de production, de manière à permettre au stagiaire et à son binôme de fournir les travaux demandés pendant la formation.

Compétences visées

A la fin des 5 jours, le stagiaire et son binôme auront acquis les principes fondamentaux de la formation pour adulte et seront en mesure d'utiliser des outils et méthodes d'apprentissage clé-en-main et opérationnels pour transmettre des tours de mains, des trucs et astuces.
Le stagiaire et son binôme utiliseront les supports de formalisation du savoir-faire à des fins de transmission.
Ils évalueront leur propre transmission auprès des personnes à former à l'aide d'une grille.

Méthodes pédagogiques

Alternance d'apports théoriques et de travaux pratiques.
Mises en situation.
Conception pendant les stages :

  • du parcours des formations,
  • d'une partie de contenu de formation.

Co-construction du (des) support (s) de cours.
Le + de ce stage : le stagiaire repart avec son « kit formation ».

Outils d'évaluation du CQP

Grille d'auto-positionnement au début et à la fin de la formation
Livret de suivi du plan d'action opérationnel
Grille d'entretien final remplie par le consultant formateur pour l'évaluation des compétences du CQP

Validation

Validation par la CPNE de branche et obtention d'un Certificat de Qualification Professionnelle Formateur Interne (CQP).

  • Comprendre le projet pour l'entreprise
  • Situer le stagiaire dans la mission qui lui est confiée 
  • Fixer l'objectif de transmission

Travail intersession


Retour des travaux – Mutualisation des travaux sous forme d'atelier collectif.

  • Identifier le type de savoir-faire à transmettre
  • Cibler le savoir-faire le plus important

Travail intersession


Retour des travaux – Mutualisation des travaux sous forme d’atelier collectif.

  • Identifier les contenus du savoir-faire et les organiser par thème
  • Ecrire la manière dont va s'organiser cette transmission
  • Organiser une progression dans l'apprentissage
  • Connaître les méthodes de transmission au poste
  • Construire le plan de la transmission

Travail intersession


Retour des travaux – Mutualisation des travaux sous forme d’atelier collectif.

  • Comprendre une personne en apprentissage et répondre à ses besoins 
  • Avoir des attitudes d'écoute
  • Communiquer positivement : encourager et féliciter

Travail intersession :


Retour des travaux – Mutualisation des travaux sous forme d’atelier collectif.

  • Vérifier ce qui a été transmis
  • Comprendre l'importance de gérer la formation 
  • Rédiger un plan d'action

Travail intersession


Retour des travaux – Mutualisation des travaux sous forme d’atelier collectif.

  • Vérifier ce qui a été transmis
  • Comprendre l'importance de gérer la formation 
  • Rédiger un plan d'action

Le « kit » formation est complet :

  • Référentiel compétence,
  • Guide de formation,
  • Supports pédagogiques,
  • Grille d’évaluation,
  • Grille d’entretien bilan pour suite à donner.

Aucune date disponible pour l'instant...

Tarifs

Cout journée : 260,00 € HT
par journée par personne soit 1560,00 € HT/personne

Ou cout horaire pour un groupe de plus de 4 personnes :
30 € par heure par personne soit
30€ x 42 heures = 1 260 € HT/personne

Durée

6 jours à raison d’une journée par quinzaine

Public concerné

Ce module s'adresse à tout salarié. La transmission des savoir-faire acquis par des années d'expérience et des savoir-faire de métiers sont particulièrement visés.
L'anticipation de la passation du savoir-faire d'un senior, quelques années avant un départ à la retraite permettent de sécuriser le savoir-faire de l'entreprise et de valoriser le personnel expert.

Diplômes

CQP

Semia LIOUTIER

.

Sylviane DENISOFF

.