Cette formation s'adresse à tout salarié qui détient un savoir-faire spécifique. Les savoir-faire acquis par des années d'expérience et des savoir-faire de métiers sont particulièrement visés.
Il est conseillé de former deux personnes dans l'entreprise, en binome, afin de soutenir le salarié dans le travail de mise en forme par écrit, pour que les outils continuent à servir à la sauvegarde des savoir-faire de l'entreprise.
La personne sélectionnée pour accompagner le détenteur est là, pour l'aider à formalisr les contenus par écrit, et s'approprier la démarche pour d'autres savoir-faire dans l'entreprise. Le binôme permet de garder la méthodologie dans l'entreprise, répartie sur 2 personnes.
L'anticipation de la sauvegarde et la passation du savoir-faire d'un senior, quelques années avant un départ à la retraite permettent de sécuriser le savoir-faire de l'entreprise et de valoriser le personnel expert.

Objectifs

Comprendre les enjeux d'une démarche de sauvegarde des savoir-faire pour l'entreprise. Savoir utiliser des outils de sauvegarde par une mise en pratique sur son propre savoir-faire. Le détenteur pourra ensuite appliquer sur d'autres savoir-faire ce qu'il a appris en formation à l'aide d'une boite à outils.

Conditions de réussite

Etant donné qu'il formalise son savoir-faire, il est important que le salarié sache lire et écrire. Si ce n'est pas le cas, il est souhaitable qu'il ait un appui ou une personne pour l'accompagner pour son compte. Le détenteur peut être aidé par une autre personne dans l'entreprise, en binôme, pour la mise en forme par écrit.
Le détenteur est un réfèrent identifié dans l'entreprise, c'est-à-dire qu'il est reconnu comme étant un expert dans son métier.
Il est recommandé que l'entreprise prévoie une ressourcepour la formalisation informatique du savoir-faire dans l'entreprise pour la mise en forme sous Windows et éventuellement une architecture informatique pour l'archivage en bibliothèque des savoir-faire.

Articulation de la formation

Formation/action :

  • Parcours de formation étalé sur 2 à 3 mois,
  • 2 à 3 temps d'intersession pour permettre au détenteur de travailler la sauvegarde de son savoir-faire,
  • une journée de suivi collectif est prévu après la fin de la formation, soit 2 ou 3 mois plus tard.

Durée totale = 6 jours

Moyens matériels

Afin d'atteindre son objectif de formalisation, il est souhaitable pour l'entreprise de prévoir :

  • Du matériel visuel, vidéo ou audio pour permettre la formalisation, si le savoir-faire le nécessite.
  • Des lieux et des moments detravail hors des contraintes de production pour permettre au détenteur et son binôme, de fournir les travaux demandés pendant la formation.

Compétences visées

A la fin des 5 jours, le détenteur et son binôme seront en mesure de cibler le savoir-faire et le formaliser.
Le détenteur et son binôme formaliseront un savoir-faire sous la forme la plus appropriée adaptée aux ressources de l'entreprise : Fiches, ou tableau, ou mode d'emploi, ou schéma avec illustration de support vidéo, visuel ou audio construit par le détenteur, avec l'aide du formateur.
Le détenteur et son binôme sont outillés pour continuer le travail de sauvegarde dans le cadre du projet collectif de l'entreprise, dans la mesure où son poste est en proximité avec les savoir-faire à sauvegarder.
Le travail de sauvegarde est un travail préparatoire à la transmission.

Méthodes pédagogiques

Alternance d'apports théoriques et de travaux pratiques.
Mises en situation.
Conception pendant les stages :

  • du parcours des formations,
  • d'une partie de contenu de formation.

Co-construction du (des) support (s) de cours. Le + de ce stage : le stagiaire repart avec son « kit formation ».
Le « kit » formation comporte :

  • Référentiel compétence,
  • Guide de formation,
  • Supports pédagogiques,
  • Grille d'évaluation,
  • Grille d'entretien bilan pour suite à donner.

Outils d'évaluation du CQP

  • Grille d'auto-positionnement au début et à la fin de la formation.
  • Livret de suivi du plan d'action opérationnel.
  • Grille d'entretien final remplie par le consultant formateur pour l'évaluation des compétences du CQP.

Validation

Validation par la CPNE de branche et obtention d'un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP).

  • Comprendre l'enjeu de l'entreprise de garder la mémoire des savoir-faire
  • Comprendre à quoi servent les outils de sauvegarde
  • Préciser le rôle du détenteur dans le travail de sauvegarde
  • Observer un savoir-faire

Travail intersession


Retour des travaux – Mutualisation des travaux sous forme d'atelier collectif.

  • Prendre du recul sur l'expérience technique du détenteur 
  • Décrire le métier
  • Identifier les différents types de savoir-faire à sauvegarder

Travail intersession


Retour des travaux – Mutualisation des travaux sous forme d'atelier collectif.

  • Cibler le savoir-faire le plus important à sauvegarder
  • Mettre à plat le savoir-faire pour identifier ce qu'il faut viser
  • Utiliser la photo, ou la vidéo pour cibler ce qu'il faut garder dans l'illustration du savoir-faire à sauvegarder

Travail intersession


Retour des travaux – Mutualisation des travaux sous forme d'atelier collectif.

  • Utiliser et choisir le meilleur outil pour mettre la mise en forme par écrit du savoir-faire, sous la forme de :
    • Fiches, ou de tableau
    • mode d'emploi
    • de schéma, ou d'échantillons etc....
    • illustrés de photos ou films si besoin.
  • Tester le travail de sauvegarde auprès d'autres personnes dans l'entreprise

Travail intersession


Retour des travaux – Mutualisation des travaux sous forme d'atelier collectif.

  • Relire et corriger
  • Tester le travail auprès d'un apprenant
  • Ecrire un plan d'action pour continuer l'effort de sauvegarde engagé.

Aucune date disponible pour l'instant...

Durée

6 jours à raison d’une journée par quinzaine

Diplômes

CQP

Mme Semia LIOUTIER

expert-métier habilitée par OPCALIA